Putting a ring on it, like this couple, is a magical time, but you might be wondering: is there any engagement etiquette I need to follow?

Vos fiançailles en suivant les règles de savoir-vivre

0 Partages
0
0
0

Une demande en mariage annonce une période magique : vos fiançailles. Saviez-vous qu’il existe des règles de savoir-vivre concernant la demande en mariage et les fiançailles qui demeurent en vigueur depuis des décennies ? Le spécialiste des règles d’étiquette et de savoir-vivre Peter Depoorter vous dit tout sur vos fiançailles selon les règles des bonnes manières !

Les fiançailles : jadis et de nos jours

Avant d’expliquer les règles de savoir-vivre en cours aujourd’hui, Peter aime partager un peu d’histoire :

«  Autrefois, « demander la main d’une femme » n’était pas considéré comme un événement de bon augure. Lorsque le mariage était accepté, les parents de la mariée perdaient la contribution de leur fille dans le ménage, à la ferme ou dans l’entreprise. Ils considéraient leur fille comme leur « propriété ». Dans certains cas, le marié se voyait même payé pour maintenir le niveau de vie de la mariée. Heureusement, les temps ont changé et aujourd’hui, les fiançailles sont considérées comme le sceau de l’amour inconditionnel entre deux personnes !

Règles protocolaires de savoir-vivre avant une demande en mariage

Avant de faire l’une des demandes les plus importantes de votre vie, selon l’étiquette et le savoir-vivre, il y a certaines choses que vous ne devriez pas perdre de vue. Peter raconte :

“Selon l’étiquette et le savoir-vivre, il est impératif que les parents de votre bien-aimé soient les premiers informés de la demande, avant que celle-ci n’ait lieu. Il y a lieu de demander au père du ou de la future mariée la main de son fils ou de sa fille. C’est un signe de respect.

En outre, les bonnes manières fournissent quelques directives concernant la bague de fiançailles. Une pierre précieuse est un “incontournable” – un diamant est possible, mais pas obligatoire. Autrefois, un tel bijou devait invariablement coûter deux mois de salaire. Heureusement, chacun détermine désormais lui-même son budget disponible. En principe, il est également préférable de ne pas acheter la bague avec votre partenaire, sinon il n’y aura plus d’effet de surprise. Vous pouvez cependant sonder auprès des parents ou de ses meilleurs amis sur ses goûts personnels.

Règles protocolaires de savoir-vivre pendant la demande en mariage

Mettre un genou à terre, ou pas ? En principe, quelques règles de savoir-vivre s’appliquent également lors de la demande :

«  La coutume bien connue de mettre un genou à terre découle évidemment des règles de l’étiquette et du savoir-vivre. La génuflexion est l’ultime geste romantique envers votre bien-aimé. Dans le passé, lorsqu’un homme était fait chevalier, il mettait un genou à terre en signe de respect envers son roi ou sa reine. Dans les religions, s’incliner devant Dieu est le symbole ultime de respect, et la génuflexion lors d’une demande en mariage est également un signe d’abandon inconditionnel au partenaire. Que ce soit avec le genou gauche ou droit importe peu.

Car une demande en mariage est avant tout un événement intime et intense. Cependant, selon les règles du protocole, ce n’est pas censé être une scène émotionnelle… (clin d’œil). Il est permis de verser une petite larme, mais une attitude ouverte et attentive de la part de votre bien-aimé reste la norme. Lorsque la bague de fiançailles est sortie, votre partenaire peut vous aider à faire glisser le bijou sur sa main gauche. »,  indique Peter.

Règles protocolaires de savoir-vivre après la demande en mariage

Oui ! Votre bien-aimé vous a dit oui ! Vous flottez fou amoureux sur votre petit nuage d’amour rose. Mais même dans cette phase, certaines règles de savoir-vivre s’appliquent, selon Peter :

« Une fois que le oui a été établi, vous devez en principe informer d’abord les parents de la mariée. Suivent après les parents du marié, et enfin le reste de la famille et les témoins du couple.

Lors de la fête de fiançailles, il est interdit aux dames invitées, ou du moins inapproprié selon les règles de l’étiquette et du savoir-vivre, de porter des robes blanches. En effet, elles risqueraient éventuellement de surpasser en beauté la future mariée . Les perles ne doivent pas non plus être portées en tant que bijoux, car elles symbolisent les larmes…”

Les règles de savoir-vivre : incontournables ?

Les règles protocolaires classiques énoncées ci-dessus se sont estompées au fil des années. Mais à quel point est-il important que celles-ci soient toujours suivies ?

« L’« étiquette » ou le savoir-vivre demeure un fait élégant. Sa véritable valeur aujourd’hui réside dans la manière dont vous vous l’appropriez. Faites en sorte que votre demande en mariage tout comme l’annonce ou la célébration de vos fiançailles soient emplies de respect, à la fois pour les deux parents et pour vous en tant que futur couple. Pensez à quelque chose de bien, pensez à quelque chose de beau, pensez à quelque chose de doux, alors chaque jour à venir aura quelque chose de positif…

À propos de Peter Depoorter :

Peter Depoorter est un maître de cérémonie certifié et expert en règles de savoir-vivre, il a été enseignant senior à Syntra Flandre Occidentale pendant de nombreuses années. 

0 Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer