Cover picture couple holding hands

Comment acheter une bague de fiançailles en diamant sans se faire duper: certificats fiables et qualité transparente

0 Partages
0
0
0

Lorsque vous vous mettez en quête de la bague en diamant parfaite pour votre demande en mariage, il convient de garder quelques éléments à l’esprit. Vous souhaitez bien sûr investir dans une belle bague intemporelle qui durera toute la vie. Pour le garantir, vous devrez prêter attention à quelques aspects importants relatifs aux bijoux en diamant et à leurs distributeurs. Dans cet article, nous vous expliquons ce que vous devez savoir et observer avant d’acheter une bague de fiançailles.

Des prix plus élevés pour une qualité moindre

Toutes les marques de luxe ne sont pas honnêtes quant à leur rapport qualité-prix. Elles investissent souvent dans des stratégies marketing, de grands magasins de luxe, des stocks importants et bien d’autres choses encore. Pour compenser ces dépenses, elles font payer leurs clients plus cher et perdent de vue l’importance de la qualité et du prix de leurs produits. Une marque ne devrait faire payer à ses clients que les facteurs qui se reflètent sur le produit final. Ne vous laissez donc pas tenter par les offres bien marketées qui vous coûteront plus cher pour une qualité moindre (dans la plupart des cas).

Communication et certification transparentes

Toute marque devrait toujours être transparente et honnête sur ses produits et ses prix dans sa communication. Il arrive encore que certaines marques soient malhonnêtes sur les produits qu’elles proposent et leur qualité. Pour éviter cela, il convient de prêter attention à plusieurs facteurs.

La première est la certification en interne ou les certificats provenant de laboratoires moins réputés. Dans le cas de la certification interne, les marques calibrent elles-mêmes les diamants et délivrent uniquement leurs propres certificats. Un véritable certificat est un document d’identification du diamant attestant de ses caractéristiques uniques, notamment les 4C: clarity (pureté), cut (taille), couleur et carat, ainsi que sa gravure laser. Lorsqu’un vendeur évalue lui-même les diamants au lieu de faire appel à un laboratoire renommé et indépendant comme le GIA, le HRD ou l’IGI, il peut être subjectif et surévaluer ses diamants pour faire plus de profits. Cela peut également se produire lorsqu’une marque s’appuie sur des laboratoires moins réputés. Le risque est grand d’acheter un diamant d’une certaine qualité (par exemple, G VS2) qui en réalité est de moindre qualité (par exemple, H SI1 voire moins). Cette façon déloyale d’évaluer les diamants est à surveiller de près. Faites toujours confiance aux certificats de laboratoires de renommée internationale, comme le GIA, l’IGI ou le HRD, dont vous êtes sûr à 100 % de l’objectivité, de la transparence, de l’indépendance et de l’exactitude.

Les marques peuvent également vous tromper en ne donnant pas la qualité exacte des diamants, mais en les décrivant de façon vague et peu spécifique. Dans le monde du diamant, il existe une échelle de qualité reconnue au niveau mondial. Un vendeur malhonnête pourra vous indiquer une certaine gamme de couleurs dans laquelle se situe votre diamant: par exemple, couleur E-F. Et alors que vous paierez pour le diamant de la plus haute qualité dans cette gamme (la couleur E), vous obtiendrez la sélection inférieure, la couleur F en l’occurrence. Ainsi, vous payez beaucoup plus que la valeur de votre diamant. Assurez-vous d’être bien informé et de payer le bon prix pour la bonne qualité. Une autre forme de communication non transparente consiste à ne pas donner au client toutes les informations sur la qualité de la pierre et à cacher les spécifications inférieures qui font baisser la valeur du diamant. Par exemple, vous pouvez avoir une clarté “IF”, mais une qualité de taille “bonne” non communiquée, ce qui diminue considérablement la valeur de cette pierre précieuse. Il est donc important qu’en tant que client, vous soyez pleinement informé afin de pouvoir effectuer une comparaison de prix correcte. Il est également fréquent que d’anciens systèmes de classement soient encore utilisés pour communiquer la qualité du diamant au client. Ces systèmes de classement sont rarement utilisés aujourd’hui et sont moins précis que le système de classement officiel qui utilise des codes de lettres. Par exemple, l’utilisation des termes “Wesselton” ou “River” pour définir la couleur du diamant que vous avez choisi. Avec ces termes, le client n’est toujours pas sûr de la qualité qu’il recevra, car il n’existe pas de qualité correspondante reconnue au niveau mondial dans le système de classement actuel. Le client est donc moins bien informé sur les diamants qu’il achète.

Conclusion

Lorsque vous vous mettez en quête de la bague de fiançailles en diamant parfaite, assurez-vous d’être bien informé des dangers possibles et de savoir repérer les offres trompeuses:

  • Ne vous contentez que d’une communication à 100 % transparente entre les certificats, le vendeur et vous.
  • Méfiez-vous des certificats internes et subjectifs qui font gonfler le prix des diamants.
  • Faites confiance aux laboratoires renommés et indépendants comme le GIA, le HRD et l’IGI.
  • Faites vos recherches avant de vous rendre dans un magasin ou d’acheter une bague de fiançailles en ligne, afin d’être sûr de trouver le bon rapport qualité-prix pour l’amour de votre vie.
0 Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer