BAUNAT ring

Quelle couleur choisir pour la bague de fiançailles ?

0 Partages
0
0
0

Il y a quelques décennies encore, acheter une bague de fiançailles était une opération simple. Presque toutes les bagues proposées étaient des solitaires – un unique diamant serti en griffes sur un anneau simple en or blanc, en or jaune ou en platine. Aujourd’hui, ce classique est encore de loin le modèle le plus populaire, mais les possibilités se sont largement diversifiées et le choix n’a jamais été aussi grand.

De quelle couleur doit être la bague de fiançailles proprement dite ?

L’anneau, serti ou non, constitue la base de la bague de fiançailles. C’est lui qui sera glissé à l’annulaire. Les bagues de fiançailles sont souvent portées au doigt tous les jours pendant toute une vie. Outre la couleur proprement dite, la durabilité du matériau est donc essentielle. Le bois, la pierre ou le carbone noir ne sont pas adaptés à une bague de fiançailles, car ils ne résistent pas longtemps aux sollicitations normales de la vie quotidienne et ne peuvent pas être réparés.

En tant que métal précieux, l’argent est idéal pour une bague de fiançailles très abordable, mais il présente quelques inconvénients : Il se décolore rapidement et doit être plus souvent nettoyé que les métaux précieux de meilleure qualité, les allergies sont plus fréquentes, il est sujet aux rayures et ne peut pas être gravé au laser.

L’or est un excellent choix pour une bague de fiançailles. Il est disponible en trois teintes : l’or blanc argenté, l’or jaune classique ou l’or rouge ou rose romantique. Ce dernier est en fait de l’or rouge avec une teinte un peu plus tendre, raison pour laquelle les termes sont parfois utilisés comme synonymes.

La couleur de l’or résulte du mélange de l’or jaune pur avec d’autres métaux comme le palladium, l’argent et le cuivre. Le mélange final est appelé alliage. En théorie, il est possible d’obtenir d’autres couleurs, mais elles conviennent moins bien à une bague de fiançailles robuste dont vous pourrez profiter longtemps. L’or vert, par exemple, est trop tendre pour une bague, car il faut y ajouter du cadmium ou du cobalt. L’or bleu a tendance à présenter une couleur hétérogène et ne se prête que très difficilement à la fabrication de bijoux.

Dans le cas des alliages d’or, la proportion d’or fin pur, qui détermine la qualité de l’or blanc, de l’or jaune ou de l’or rose, est indiquée en millièmes ou en carats. Ainsi, l’or 750 (18 carats) correspond à 75 % d’or fin et 25 % d’autres métaux. L’or 333 (8 carats), moins onéreux, ne comprend qu’un tiers d’or, les deux tiers restants étant d’autres métaux. L’or pur 999 (24 carats) n’est utilisé que pour les produits d’investissement tels que les lingots d’or ou les pièces de monnaie ; pour les bijoux, il est trop mou et se déformerait facilement sans l’ajout de métaux. L’or 750 est idéal pour une bague de fiançailles. L’or 585 (12 carats) ne peut être une alternative que si le budget est très serré.

L’or blanc, très apprécié, occupe une place à part, car sa couleur parfaite n’est pas due exclusivement au métal précieux en soi, comme c’est le cas pour l’or jaune ou l’or rose, mais à un revêtement supplémentaire de rhodium. Le revêtement d’une bague de fiançailles rhodiée doit généralement être rénové après quelques années, car l’abrasion peut donner un aspect légèrement jaunâtre à l’or blanc pur. Les coûts et les dépenses liés à un nouveau rhodiage sont minimes.

Vous recherchez un matériau particulièrement raffiné et dur avec un éclat argenté clair, qui est en outre hypoallergénique et ne nécessite que peu d’entretien ? Alors le platine 950 est le choix idéal. Ce métal précieux est utilisé dans de nombreux domaines industriels et convient parfaitement pour des bijoux soumis à des contraintes quotidiennes, tels qu’une bague de fiançailles. Le platine est un peu plus cher que l’or, est plus difficile à transformer car il se casse plus facilement que l’or, plus tendre, lors du processus de fabrication ; mais en contrepartie, vous obtenez littéralement une bague pour l’éternité.

De quelle couleur la pierre précieuse peut-elle être ?

Il existe des pierres précieuses dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, du blanc pur et transparent au bleu et même au noir, en passant par le jaune, le rose, l’orange, le rouge et le vert. Les pierres précieuses classiques sont idéales pour une bague de fiançailles : le rubis, le saphir, l’émeraude et le diamant. Quelle que soit leur couleur, ils sont transparents et l’incidence de la lumière leur confère un bel éclat et un scintillement qui ont fait des diamants incolores le choix le plus prisé pour les bagues de fiançailles.

Autre avantage : les pierres précieuses sont extrêmement dures. Ainsi, l’émeraude présente une dureté de 8/10 sur l’échelle de Mohs, le saphir et le rubis se situent à 9/10, le diamant marque la limite supérieure avec 10/10, le minéral le plus dur du monde. Cette dureté ne correspond pas exactement à leur résistance – même les diamants ne sont pas indestructibles – mais la dureté Mohs, du nom du célèbre minéralogiste et inventeur Friedrich Mohs, est un bon indicateur de l’aptitude d’une pierre précieuse à être utilisée au quotidien.

Si l’on se tient aux pierres précieuses classiques, le rouge (rubis), le bleu (saphir), le vert (émeraude) sont donc des couleurs possibles. Le diamant constitue une exception, car outre les diamants incolores, il existe des diamants naturels colorés dans toutes les teintes imaginables. Seul le budget limite le choix. Les diamants incolores, jaunes, bruns et noirs se situent dans une fourchette de prix abordable pour le commun des mortels. Les diamants verts, bleus, roses ou rouges sont extrêmement rares et donc très chers.

Quelles couleur de bagues de fiançailles pour quel type de personne ?

L’essentiel est que la bague de fiançailles vous plaise ou plaise à votre bien-aimé(e). Le type de peau ou la couleur des cheveux sont secondaires. Il existe certes des guides de style qui attribuent par exemple une saison (printemps, été, automne et hiver) aux différentes personnes, mais vos propres goûts sont bien plus déterminants.

Une approche pragmatique a fait ses preuves : comme une bague de fiançailles est généralement portée tous les jours, elle doit pouvoir être associée à d’autres bijoux préférés et s’accorder avec le style vestimentaire de chacun. Ainsi, en cas de doute sur la couleur de la bague de fiançailles, restez sobre. Un solitaire classique en or blanc ou en or jaune, ou encore en platine, un métal particulièrement précieux, est beaucoup plus facile à porter avec d’autres bijoux et avec n’importe quelle tenue qu’une bague très extravagante ou de plusieurs couleurs.

La couleur de la bague de fiançailles n’est pas non plus sans importance pour le choix de la future alliance. Dans les pays germanophones, à l’exception de la Suisse, on porte traditionnellement l’alliance et la bague de fiançailles à l’annulaire de la main droite après le mariage. Dans l’idéal, les anneaux doivent se compléter visuellement et former un ensemble harmonieux.

0 Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer